« pour la qualité , le goût et les saveurs des produits de nos terroirs »

Origine des Confréries

          conf2
          Le mot « confrérie » est apparu au XIII ème Siècle pour définir un groupe de personnes possédant un centre d’intérêt commun.
          Ce terme détient une forte connotation moyenâgeuse de part ses origines et manifeste depuis le XIX ème Siècle une évolution.
          Depuis une quarantaine d’années, notre société, dite moderne, dont le socle dur était la famille a éclaté au détriment des relations humaines pour faire place à l’individualisme .
          Le « je » a remplacé le « nous », on ne se parle plus, nous n’échangeons plus d’informations, d’expériences .., etc., au niveau de l’immeuble ou du quartier.
Pour contrer ce processus quelque peu contre nature, beaucoup de nos concitoyens peu enclins à ce changement de comportement se sont rassemblés en association aux objets des plus variés, qu’ils soient philanthropiques pour les clubs de services, philosophiques ou qu’ils fassent la promotion de produits de terroir ou artisanaux ayant trait à notre gastronomie pour les confréries vineuses et gastronomiques.
          Il existe désormais une forme d’esprit qui se développe en opposition à ce qui est vécu chaque jour dans la vie sociale ou professionnelle ; celle qui se déploie autour de l’objet rassembleur des confréries, la fraternité, le partage, la convivialité dans la rencontre de l’autre.
         L’esprit de clocher renait et se communique par la défense des traditions de la vie d’autrefois, souvent festives, dans le but de partager et de lier des liens de franche camaraderie et d’amitiés .